L’ESSENTIEL DE L’ATELIER DE FORMATION, D’ECHANGES ET DE REFLEXIONS SUR LES PRATIQUES DE PAIX A L’INTENTION DES ACTEURS DE PAIX DU SUD-KIVU ET DES PAYS DE LA REGION DES GRANDS LACS

photo de famille

Depuis la décennie 90, les Etats de la région de grands lacs sont confrontés à une multitude de conflits récurrents liés à des tragédies humaines vécues dont les causes profondes s’inscrivent dans l’histoire socio-politique de la région. La communauté internationale, les autres communautés des continents européens et américains se sont mobilisées à côté des Etats de la région en vue de restaurer la paix.

Au regard de l’ampleur et la complexité des conflits, les acteurs de la société civile et les églises ont décidé d’apporter leur contribution aux efforts de rétablissement de liens sociaux fracturés. 

Ainsi, comme il convient de le relever, les efforts conjugués de deux catégories d’acteurs se complètent dans cette quête de la paix durable en faveur des communautés et des peuples de la région des Etats de la région de grands lacs. Les acteurs étatiques interviennent à l’aide des méthodes teintées de coercition, alors que la société civile recourt aux seules méthodes pacifiques de construction de la paix. C’est dans cette optique que s’inscrivent les efforts de paix du Réseau d’Innovation Organisationnelle (RIO) depuis sa création en 2003.

Malgré ces efforts multiples d’une diversité d’acteurs, le chemin à parcourir reste long. La région des grands lacs demeure instable et le contexte actuel fait craindre de nouvelles flambées de violence. La culture de la paix n’est donc pas encore suffisamment ancrée dans les esprits de membres des communautés ethno-tribales qui constituent les populations des Etats de la région. C’est dans ce souci de promouvoir la culture de la paix que le RIO a conçu le Programme Régional d’éducation au Développement et à la Paix dont la mise en œuvre s’étend de 2015 à 2017. Il vise notamment à renforcer les compétences des acteurs capables d’œuvrer pour l’émergence de la culture de la paix. Parmi ces acteurs, nous pouvons citer les organisations non gouvernementales tant de droits congolais qu’étrangers, les universités et instituts supérieurs qui organisent les facultés et options consacrées à la paix, les initiatives locales, les confessions religieuses et même les administrations publiques qui pratiquent la médiation dans la résolution des conflits administratifs. Leurs interventions se réalisent suivant des approches et méthodes diverses. Elles devraient converger à une paix positive et durable dans la région. Cependant, la persistance des conflits récurrents dans la région constitue une occasion de remettre en question des méthodes de construction de la paix mises en œuvre par ces acteurs. Le RIO/CRP veut comprendre cela en réunissant ces acteurs de paix du Sud-Kivu et des Pays de la Région des Grands Lacs (africains) en organisant un atelier de formation et de réflexions sur les pratiques de paix (RPP).

Le RIO vise ainsi que l’efficacité des participants des organisations de la province Sud-Kivu et de la région des grands lacs à cette formation dans la construction de la paix en vue de la promotion de la culture de la paix sera accrue.

Cet atelier formation s’est déroulé du 8 au 10 juin 2016 en ayant plus focalisé le contenu sur les notions de la paix, de la consolidation de la paix, de la construction de la paix, de la transformation des conflits et de la théorie de changement.

Les échanges d’expériences ont existé en groupes thématiques sur la situation de la paix dans la contrée d’intervention de chaque organisation, les conflits saillants y identifiés, les problèmes que les activités de paix de ces organisations veulent transformer, les outils utilisés, les indicateurs pour évaluer la pertinence, l’efficacité de ces pratiques de paix.

 coordo adj rio  coordo rio  facilitateur 2

Ouverture officielle de la formation

Le facilitateur principal

Le facilitateur secondaire

 jour11  travail gr jour 2  travail groupe 3

Travail en carrefour Jour 1

Travail en carrefour Jour 2

Travail en carrefour Jour 3

 pleniere j1  pleiniere j2  pleniere j3

Echanges en plénière, Jour 1

Echanges en plénière, Jour 2

Echanges en plénière, Jour 3

 

Les résultats auxquels le RIO/CRP est arrivé après les trois jours d’atelier d’initiation à la réflexion des pratiques de paix :

  • les 63 acteurs de paix de 28 organisations y ayant participé confirment avoir acquis de nouvelles stratégies d’analyse de conflit et de l’identification des changements induits par les actions de paix qu’ils mènent sur le terrain ;
  • ces participants, à la lumière des leçons tirées des expériences des uns et des autres, ont dégagé de bonnes pratiques et efficaces dans la construction et la consolidation de la paix qu’ils ont promis d’appliquer désormais dans leurs actions tant dans l’implémentation de projets de transformation de conflits en cours que ceux élaborés dans le futur ;
  • le contexte de la province du Sud-Kivu et de la région des grands lacs a été dégagé par les participants et pourrait réajuster les plannings des activités en cours en vue de contribuer efficacement à la prévention et à la réduction des tensions conflictuelles.