MOT DE REMERCIEMENT DE MONSEIGNEUR EVEQUE PRESIDENT PROVINCIAL DE L’ECC SUD-KIVU ET REMISE DE CADEAU AU PRESIDENT NATIONAL DE L’ECC

Le président national est habilité à se mettre en genoux pour prier sur toutes les provinces et les détails des projets que nous réalisons. C’est grâce à sa prière, à ses bénédictions que nous sommes arrivés à ce niveau. Nous lui remettons une vache en guise de remerciements.

EXHORTATION DU PRESIDENT NATIONAL DE L’ECC

Après son séjour à Bukavu en Novembre 2013, lors du sacre des Messeigneurs les évêques Président et Vice-Président de l’Eglise du Christ au Congo, Province du Sud-Kivu, je suis heureux d’avoir cette nouvelle opportunité d’être parmi vous, cette fois pour procéder à l’inauguration du Centre Régional de Paix (CRP en sigle). Pour cela je rends sincèrement grâce à notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ.

Ce centre qui fait déjà la fierté de l’Eglise du Christ au Congo sur le plan national, est construit avec le financement de notre partenaire de longues dates, à savoir Pain Pour Le Monde de l’église protestante d’Allemagne. Ainsi, je voudrais, au nom de toute l’Eglise du Christ au Congo, présenter toutes gratitudes pour ce nouvel appui dont les fruits traverseront aussi bien les limites provinciales que les frontières nationales. Je remercie également l’entrepreneur et l’architecte pour avoir mis leur art et savoir-faire technique au service de cette magnifique réalisation.

Aussi ai-je le plaisir de féliciter très vivement l’ECC Sud-Kivu et tous les staff particulièrement son Service technique qu’est le Réseau d’Innovation Organisationnelle « RIO  en sigle» pour avoir initié et exécuté le projet de la construction de ce prestigieux cadre qui donnera sans nul doute toute autre dimension aux acteurs sociopolitiques et religieux de la région des Grands Lacs Africains dans le renforcement des capacités, la promotion de la paix et dans la bonne gouvernance. Je suis certain que toutes les personnalités présentes ici partagent avec moi ce sentiment de satisfaction et de fierté.

Pour ce faire, je recommande au RIO, qui bénéficie directement les faveurs de ce centre et ce, sous les orientations de l’ECC Sud-Kivu, de  protéger jalousement ce patrimoine dans une gestion rigoureuse qui répond au standard international afin de permettre aux générations du futur de bénéficier de cet ouvrage et servir de modèle aux autres provinces ecclésiastiques de l’ECC. Le Sud-Kivu devient un modèle de gestion pour l’ECC. Le nom CRP est bien choisi par la paix et ne concerne pas seulement les protestants, mais tout le monde… Ce lieu est désormais un lieu de réconciliation pour la région du GLA et le monde.

Ce qui renforce que le fait que ce centre à tous ceux et celles qui sont repris de paix et qui cherchent la paix dans leur vie. Je demande à tous les services et départements de soutenir les activités de ce centre qui fait la fierté de nous tous.

La recherche de la paix doit être faite toute votre vie avec tout le monde.

Ce centre régional de paix est bâti au centre de la RGLA et c’est un atout pour ramener la paix entre les nations.

Je sollicite enfin, la protection et la faveur de l’autorité publique ici présente ainsi que la franche collaboration des autres partenaires, notamment les systèmes de Nations Unies et agences qui leur sont corollaires, les ONG internationales, nationales et locales, ainsi que celle des confessions religieuses sœurs.